L'Abbaye de la Celle

Réouverture de l'Abbaye de la Celle le 19 mai, avec l'exposition "VILLAE, Villas romaines en Gaule du sud"

 

Un monument emblématique de l’histoire de Provence

L’Abbaye de La Celle telle qu’on la connaît aujourd’hui, a été construite entre la fin du 12e siècle et le début du 13e. Les fouilles archéologiques menées par le Département lors des récents travaux de restauration de l’abbaye attestent d’une présence plus ancienne. Il existait une autre abbaye datant du 11e siècle, et le site était déjà occupé à la fin de l’Âge du Fer puis à l’Époque romaine. Le Département a mis à jour les vestiges d’une villa romaine, importante exploitation agricole, restée active jusqu’au 6e siècle. Classé au titre des Monuments historiques depuis 1886, le monastère doit son édification, au Moyen-Âge, à la puissante Abbaye de Saint-Victor.

Les moines avaient reçu en donation des terres sur lesquelles voisinaient deux églises. Ils y érigèrent un double prieuré. D’un côté, les hommes avaient leurs bâtiments desservant l'église Sainte-Perpétue. De l’autre, les moniales étaient rassemblées autour de l'église Sainte-Marie. Au 13e siècle, le monastère s’affirma comme une importante fondation féminine avec plus d’une centaine de Bénédictines issues de familles aristocratiques du sud de la France. En 1660, l’abbaye déclina : le Cardinal Mazarin, alors abbé de Saint-Victor, transféra les moniales à Aix-en-Provence. Après la Révolution, les bâtiments furent vendus comme bien national et morcelés. Une exploitation agricole s’y installa. L’église Sainte-Marie fut réaffectée au culte en 1833 mais le bâtiment conventuel se dégrada. Une partie des bâtiments du site fut transformée en hostellerie en 1938. Le général de Gaulle y séjourna trois fois entre 1955 et 1960. Le Département devient propriétaire de l’ensemble de la propriété en 1992 et entreprend, depuis, sa restauration.

Un lieu ouvert

Remarquable témoignage de l'art roman religieux de Provence, l'Abbaye de La Celle est une propriété du Département depuis 1992. La collectivité mène de grands travaux pour restaurer cet édifice médiéval classé au titre des Monuments historiques.

En 2016, après l’achèvement des travaux de l'aile sud et d'importantes découvertes archéologiques, l’abbaye a retrouvé une bonne partie de son aura d’antan. Dès le printemps 2016, le monument départemental a rouvert ses portes avec près de 700m2 accessibles au public. Outre les visites pour faire connaître l’histoire du site, le Département s’attache à valoriser ce lieu exceptionnel avec un projet culturel et scientifique de qualité. Débuté à l’été 2016, il mêle expositions, concerts, visites thématiques, et bientôt itinéraires du patrimoine.

Consultez la fiche de présentation de l'Abbaye de la Celle en français (PDF 584Ko)et en anglais (PDF 585Ko).

Le Département poursuit la restauration de l'abbaye

En 1992, lorsque le Département acquiert l’intégralité de l’Abbaye de la Celle, seule la galerie nord du cloître est restaurée. Depuis 1998, le Département investit pour rendre à l’abbaye son aspect d’antan.

De juin 1998 à décembre 1999 : Restauration de la partie médiévale de l’aile est. Confortement du dortoir des moniales, restitution des voûtes en pierres, couverture en tuile, réaménagement de la salle capitulaire, du scriptorium, et du chauffoir.

De février à octobre 2000 : Restauration et valorisation des espaces intérieurs et extérieurs de l’abbaye.

De septembre 2003 à juin 2004 : Réfection des terrasses des galeries du cloître nord, est et sud. Achèvement de la voûte du dortoir et traitement des mûriers du cloître.

De septembre 2010 à juin 2016 : Restauration de l’aile sud. Réfection de l'ancien réfectoire, de l'ancienne cuisine, et mise en accessibilité du dortoir et de la galerie du cloître.

Une ultime phase de travaux est programmée de 2016 à 2021. Après une campagne de fouilles archéologiques par le Service départemental de l'Archéologie et du Patrimoine, elle vise la restauration de la galerie ouest du cloître, effondrée à ce jour, et de son jardin. Le Département souhaite par ailleurs redonner leur cachet à la façade sud du réfectoire et aux abords paysagers dissimulés sous la piscine actuellement utilisée par l'Hostellerie de La Celle, qui occupe les bâtiments adjacents.
Le Département du Var a réalisé la cinquième et dernière phase de travaux qui permettra au public de découvrir ce monument témoin remarquable du style roman provençal entièrement restauré à l'identique.

 

Infos pratiques 

Les horaires d'accès à l'abbaye du mardi au dimanche sont :
- de 10 h 30 à  18 h 30 (de mai à août)
- 10 h 30 à 17 h 30 ( de mars à avril et de septembre à décembre).
Dernier accès 30 minutes avant la fermeture.

Fermeture les 1er mai et 25 décembre.
Janvier et février : ouverture sur rendez-vous pour les groupes et les scolaires.
Visite libre avec livret de visite.
Visite guidée pour les groupes.

L'Abbbaye de la Celle se trouve Place des Ormeaux 83170 La Celle.

=> Informations Pass sanitaire 

Depuis le 21 juillet, le "pass sanitaire" est obligatoire pour accéder à l'Abbbaye de la Celle.

Vous devrez présenter l'une des trois preuves suivantes, constituant le "pass sanitaire", pour accéder au site :

- vaccination (schéma complet),

- test négatif de moins de 48h pour l’accès aux grands événements concernés,

- test RT-PCR ou antigénique positif attestant du rétablissement de la Covid-19 datant d'au moins 11 jours et de moins de 6 mois.

Pour plus de détails, consultez le site https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/pass-sanitaire

Retrouvez toutes les informations sur l'Abbaye de La Celle et ses expositions sur  https://abbayedelacelle.fr/

Tél : 04 98 05 05 05 ou courriel: abbayedelacelle@var.fr